« Notre Mag » est le magazine en ligne de LAPLUME.MG, agence de rédaction et d’externalisation BPO à Madagascar.

Notre équipe met à votre disposition ses plumes d'exception mêlant savoir-faire littéraire et marketing. Les contenus sortis de nos imaginations mixés avec  une bonne dose d’optimisations SEO sont ainsi des outils infaillibles pour transformer chaque prospect en acheteur.

 

Contacts :

Site web : www.laplume.mg

E-mail : contact@laplume.mg

Skype : laplume.mg

Linkedin : Laplume.mg Madagascar

  • Home
  • /
  • VIE PRATIQUE
  • /
  • « The web method » ou comment identifier un pervers narcissique ?
pervers narcissique

« The web method » ou comment identifier un pervers narcissique ?4 min de lecture

The WEB Method®, élaboré par le juriste et thérapeute américain Bill Eddy, un spécialiste des pervers narcissiques et des relations toxiques, est une méthode pour identifier les pervers narcissiques.

Bill Eddy a côtoyé et travaillé pendant des années auprès des personnes victimes de ces pervers narcissiques ou narcissiques pathologiques. The WEB Method®, une méthode d’identification des pervers narcissiques, comprend trois étapes : les mots du narcissique pathologique, les émotions de ses victimes et le comportement des pervers narcissiques.

 

Etape1 : Comment s’exprime le pervers narcissique ?

Pour parler des autres ou pour vous parler, le pervers narcissique utilise des superlatifs positifs ou négatifs.

Il séduit en force avec des mots positifs à l’extrême et séducteurs, à l’instar de « Je t’aime, tu es génial(e), tu es tellement mieux que les autres, ou encore personne ne t’a traité comme je vais le faire. Celui ou celle d’avant était minable ».

Il ne personnalise jamais ses compliments excessifs. Les compliments sont génériques, interchangeables et généraux.

Il exprime souvent des mots excessivement négatifs et agressifs du genre : Cette personne-là est vraiment nulle. Laisse-moi t’en dire deux mots. Mon boss me traite mal, je réfléchis à comment passer au-dessus de lui pour le virer. J’ai hâte de le voir prendre ses affaires et sortir sous les regards de tout le monde, complètement humilié.

Il trouve du plaisir à parler de ses fantasmes d’humiliation et de domination de manière décomplexée. Il ne change de sujet que lorsqu’il lit la gêne ou la sidération exprimée par son interlocuteur. Puis, il va préciser qu’il plaisante.

Il montre qu’il manque d’intérêt et d’empathie par ses mots et ses comportements. Si une personne lui raconte une expérience douloureuse, il n’hésite pas à l’interrompre et lui raconter, dans le même genre, ce qui lui est arrivé un jour. Il se parle à lui-même.

Il se positionne comme une éternelle victime bien qu’il se sent supérieur. La perte de sa position de domination le fait souffrir. Il subit ce qu’on appelle une blessure narcissique. Il ne manque pas de chercher les causes de cette blessure en accusant les autres de malhonnêtes, de cruels.

 

A lire aussi : Comment se débarrasser de ses complexes ?

 

Étape 2 : Prêtez attention à vos émotions

En face d’un pervers narcissique, détectez les signaux d’alerte que vous êtes sous son emprise.

Vous êtes sous le charme : sur certaines personnes, les compliments et les attentions excessifs, les preuves d’amour déclenchent un sentiment d’euphorie. Comme une drogue, ces paroles provoquent un effet euphorisant. Le pervers narcissique endort la méfiance et la charme totalement. La victime entre dans un rêve tout en étant éveillée, car elle est singularisée et valorisée.

Vous commencez à douter de vous : bien que le charme opère, la victime va se sentir rapidement gauche, comme si elle redoutait de ne pas être à la hauteur de cette personne qui l’a encensée.

Vous vous sentez oppressé : vous présentez des difficultés à respirer comme si l’air se raréfie autour de vous. Dans une pièce, le pervers narcissique semble occuper tout l’espace et la victime constate une sensation de rétrécissement autour d’elle.

Ces signaux d’alerte évoquent que l’emprise est en cours.

 

reconnaître pervers narcissique

Le pervers narcissique utilise des superlatifs positifs ou négatifs. Il mise sur nos émotions pour mieux nous manipuler.

 

Étape 3 : Observez plus ses comportements que l’écouter

Pour semer la confusion, le pervers narcissique ne manque pas de mots. Mais son vrai désir est traduit par ses actes. Comme c’est un manipulateur et une personne toujours de mauvaise foi, il est inutile de le coincer par des mots. Il va même jusqu’à accuser ses victimes de paranoïa. À un rendez-vous, par exemple, s’il vient en retard, ne lui demandez pas pourquoi il ne prévient pas. Demandez-lui de prévenir la prochaine fois et vous verrez ce qui va se passer. En effet, c’est pour asseoir son pouvoir qu’il se comporte ainsi.

À la recherche permanente d’un bouc émissaire : un pervers narcissique est une personne hautement conflictuelle. Elle ne se remet jamais en question. Elle a toujours un bouc émissaire à accuser quand elle échoue. La blessure narcissique est une occasion pour le pervers narcissique de se défouler sur son bouc émissaire ou son proche. Et tout de suite après, il semble s’excuser et demander pardon, car il a perdu le contrôle. Le pardon ne sert en fait qu’à resserrer l’emprise psychologique sur la proie.

La règle des 90 % : avec son pouvoir de nuisance, il use des méthodes extrêmes comme une humiliation en public d’un enfant ou d’un conjoint et un même recours à la violence. Ce que ne font pas la plupart des gens.

Laisser un commentaire