« Notre Mag » est le magazine en ligne de LAPLUME.MG, agence de rédaction et d’externalisation BPO à Madagascar.

Notre équipe met à votre disposition ses plumes d'exception mêlant savoir-faire littéraire et marketing. Les contenus sortis de nos imaginations mixés avec  une bonne dose d’optimisations SEO sont ainsi des outils infaillibles pour transformer chaque prospect en acheteur.

 

Contacts :

Site web : www.laplume.mg

E-mail : contact@laplume.mg

Skype : laplume.mg

Linkedin : Laplume.mg Madagascar

  • Home
  • /
  • SANTÉ
  • /
  • Les effets du fast food sur notre santé
danger fast-food santé

Les effets du fast food sur notre santé4 min de lecture

Depuis quelques années, nos habitudes alimentaires ont évolué. Nous sommes par exemple de plus en plus attirés par les fast-foods. Pourquoi ? Par manque de temps ou de talents pour la cuisine. Au vu de cette situation, les vendeurs de malbouffe en profitent. Partout dans le monde, les chaînes de restauration rapide se sont multipliées comme de petits pains. Même en Hexagone, le pays de la gastronomie, on en trouve à chaque coin de rue. Pourtant, bien qu’enivrants et peu onéreux, les mets de ces restovites ont le don de nous miner la santé. Nos explications.

 

En quoi les fast-foods altèrent la santé ?

Par manque de temps, d’argent ou de compétences culinaires, bon nombre de personnes n’ont de choix que de se nourrir de pizza, burgers, frites, sodas ou encore tacos. Or, consommer ces produits de fast-food est mauvais pour la santé. On le dit souvent, mais on ne le dira jamais assez.

Sur le long terme, s’abonner à la malbouffe expose à multiples maladies. Pour faire simple, vous connaissez sûrement une ou deux personnes accros au junk food qui ont fini avec un problème d’obésité, de troubles cardio-vasculaires, d’hypertension, de diabète de type 2, d’insuffisance rénale ou d’ostéoporose. Certains finissent même par développer un problème de sédentarité.

Cependant, comment est-ce que ce type de nourriture, pourtant si savoureuse et enivrante, peut générer autant de pathologies ? C’est simple. Cette nourriture est trop grasse, trop sucrée, trop salée et surtout bourrée d’additifs.

Le trop-plein de sucré apporte un excédent d’énergie et donc de calorie au corps. Ce qui expose à un risque inhérent d’obésité. Un seul repas de fast-foods couvre notamment les besoins énergétiques pour une journée entière.

Pour ce qui est du gras, cette malbouffe recèle une importante quantité d’acides gras saturés. Trop en consommer revient ainsi à prendre un billet express vers le cholestérol et l’accident cardio-vasculaire.

Quant à ses additifs, ils sont très plébiscités de l’industrie de restauration rapide, car permettent de préserver du goût des plats. Ils servent aussi à garder leur belle apparence et leur fraîcheur. Or, ils sont connus pour être très cancérigènes.

En dépit de cette opulence en éléments énergétiques, les plats des restovites manquent cruellement de vitamines, d’oligoéléments comme le calcium, de fibres et de nutriments essentiels. Et mettons les points sur les « i ». Les verdures dans les burgers servent uniquement à avoir meilleure conscience pour les producteurs et à leurrer le consommateur.

effets fast-food sur notre santé

Les effets négatifs de la malbouffe sur la santé ne sont avérés qu’en cas de démesure. Une consommation mensuelle ne sera pas néfaste sur notre santé.

 

D’adepte à addict du fast-food : ce qu’il y a à savoir

En plus de ses effets néfastes sur le métabolisme du corps, la malbouffe altère également le bon fonctionnement du cerveau.

D’une part, elle engendre des troubles de sommeil. D’autre part, elle rend accro à la manière des drogues dures. Plus on en dévore, plus on en redemande. Dès lors, on se retrouve coincé dans le courant d’un cercle vicieux.

Par quel miracle cela est-il possible ? Ce phénomène résulte du fait que plus on mange vite, moins on ressent le sentiment de satiété. L’exaltant et l’entêtant goût du triple burger ou de la pizza nous pousse à le déguster rapidement et sans sommation. Peu de temps après, on ressent la faim remonter de plus belle. Sinon, on explique cela par le fait que manger salé stimule la sécrétion de dopamine par le corps. Cela se fait à l’image de la consommation de drogue. De plus, cela désensibilise le circuit du plaisir. Le cerveau impulse davantage la production de cette dopamine tandis que les récepteurs en redemandent toujours et encore. Le corps finit alors par vouloir toujours plus de fast-food.

De par ces phénomènes, cette addiction engendre des dépressions en cas de manque. Cependant, combler les envies de fringales revient à s’exposer à plus d’addictions et aux autres effets néfastes de la malbouffe.

 

Manger fast-foods : dans quelle mesure ?

Les effets négatifs de la malbouffe sur la santé ne sont avérés qu’en cas de démesure. Seul l’excès de junk food expose aux maladies susmentionnées. En consommer 1 fois le mois est entièrement sans risque. Couplé à une alimentation saine ainsi qu’à la pratique d’une activité sportive, cela donne à l’organisme le temps d’éliminer les mauvais éléments du fast-food.

Autant que possible, on évitera toutefois d’en manger. Un seul fast-food représente l’exact opposé de ce que conseille l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation en matière de nourriture. Et ne vous fiez pas aux sandwichs végétariens. Ils sont plus riches en fibres, mais apportent toujours un surplus de calories pour l’organisme. À choisir, on préfèrera cuisiner soi-même en préférant les fruits et légumes de saison.

Laisser un commentaire