« Notre Mag » est le magazine en ligne de LAPLUME.MG, agence de rédaction et d’externalisation BPO à Madagascar.

Notre équipe met à votre disposition ses plumes d'exception mêlant savoir-faire littéraire et marketing. Les contenus sortis de nos imaginations mixés avec  une bonne dose d’optimisations SEO sont ainsi des outils infaillibles pour transformer chaque prospect en acheteur.

 

Contacts :

Site web : www.laplume.mg

E-mail : contact@laplume.mg

Skype : laplume.mg

Linkedin : Laplume.mg Madagascar

  • Home
  • /
  • BEAUTÉ
  • /
  • Les vertus du masonjoany ou bois de santal
vertus masonjoany

Les vertus du masonjoany ou bois de santal3 min de lecture

Dans certaines régions de Madagascar, il n’est pas rare de croiser des femmes avec le visage recouvert de masonjoany. S’il est un véritable rituel de beauté sur la Grande Ile, que sait-on sur ce masque d’un blanc farineux ? Tradition typiquement malgache, ce masque est réalisé à base du bois de santal qui est tant plébiscité en aromathérapie. Dans le monde des cosmétiques, on l’apprécie pour ses nombreuses vertus pour la peau. Lesquelles ? Les réponses ci-après.

 

Le masonjoany : un masque made in Madagascar

Le masonjoany est un soin du visage malgache 100 % naturel. Dans le Sud de l’île, on le connaît sous le nom de Tabaky. Il est conçu à base de bois de santal que l’on désigne aussi sous le nom de « santal de Madagascar ». Il a pour nom scientifique : Enterospermum madagascariensis, Coptosperma madagascariensis ou Santalina madagascariensis.

Ce soin s’utilise essentiellement en masque de beauté par les femmes dans les régions côtières de l’Ouest malgache, car c’est dans ces parties de l’île que le masonjoany pousse. Il est pratiqué par les femmes Sakalava qui se rencontrent du côté de Nosy Be, de Majunga et de Diégo-Suarez. Les femmes Vezo, originaires de Tuléar, l’utilisent aussi.

masque masonjoany

Pour se protéger du soleil, les femmes Sakalava appliquent régulièrement du masonjoany au visage.

 

Comment se faire un masonjoany ?

Le masonjaony est avant tout un masque pour le visage. Il s’applique grossièrement sur toute sa surface ou en petits dessins faits de petits points serrés. A Madagascar, on a l’habitude de voir des femmes au visage décoré de fleurs, de feuilles, de pétales ou encore d’un soleil.

Pour se faire un tel masque, il faut se procurer de la racine de masonjoany. Râpez ensuite ce morceau sur une « pierre corail » qui est une pierre plate préalablement humidifiée avec de l’eau ou de l’huile. Avant que la pâte sèche, appliquez-la sur la peau. En principe, le masonjoany tiraille légèrement la peau juste après l’application. Quand il sèche, il devient blanc ou orange selon les variétés de la plante utilisée. Après un rinçage à l’eau tiède, il laisse place à une peau douce, légère, éclatante et avec un délicat parfum boisé.

Usuellement, on laisse agir la pâte quelques minutes avant de rincer. Cependant, on peut le laisser reposer plus longtemps, sans risquer un quelconque effet secondaire.

Hormis le bois brut, le masonjoany existe également sous forme de produits de parapharmacie. On le trouve sous forme de poudre, de savon, de lait démaquillant et de lotion.

 

Quelles sont les vertus du masonjoany ?

Le masonjoany possède de multiples vertus beauté. Il a notamment des propriétés apaisantes et relaxantes pour la peau. Il est également désinfectant et antiseptique. Il embellit le visage de diverses manières :

  • Il élimine les boutons et les taches
  • Il lutte contre l’apparition de rides
  • Il nettoie en profondeur les impuretés et les toxines
  • Il éclaircit le teint

Lorsqu’il est mélangé au gingembre, il protège la peau contre les coups de soleil et les méfaits des rayons UV. Son usage convient à tous les types de peau, incluant les peaux fragiles, irritées, fatiguées et ternes.

Laisser un commentaire